Nos conseils pour accueillir au mieux votre chaton

Félicitations, vous adoptez un chaton !

Là voilà, elle arrive, comme tous les ans à la fin du printemps  : la saison des chatons  ! Il y en a plein , tous petits, tous mignons... difficile de résister. J'en ai moi même accueilli le weekend dernier : deux mini boules de poils adorables, qui resteront à la maison jusqu'à ce qu'elles trouvent leur famille pour la vie. Eh oui, nous sommes régulièrement famille d'accueil pour une association. Pour mon plus grand bonheur et celui de ma belle fille et de mon compagnon... mais également de mes loulous, qui après une phase d’adaptation, se font un malin plaisir à leur courir après dans toute la maison  !

Craquer pour un bébé chat c'est très facile, mais savoir comment bien l’accueillir c'est une autre question !!

Alors, comment préparer au mieux l'arrivée de votre futur chaton  ?

ON ADOPTE UN CHATON DE 3 MOIS MINIMUM

À quel âge adopter un chaton  ? C'est une question que l'on ne se pose pas forcément, on choisit souvent un minou qui est déjà «  disponible  » à l'adoption, et pourtant, c'est un point clé car un chaton bien sevré c'est un chat adulte moins stressé.

Légalement on peut adopter un chat à 8 semaines, à cet âge, en effet, Minou sait se nourrir seul de nourriture solide, plus besoin du lait de maman  : le sevrage alimentaire est fait. Mais si on parle beaucoup de ce sevrage alimentaire, on parle beaucoup moins du sevrage psychosocial qui est primordial et qui est terminé quand maman chat commence à rejeter ses petits, enfin autonomes, pour qu'ils prennent leur envol et viennent combler des amoureux des chats comme vous et moi.  À 2 mois, maman chat n'aura pas encore transmis tous les apprentissages nécessaires au bon développement de Minou. C'est jusqu'à ses trois mois qu'il apprend comment être un vrai chat comme il se doit  : contrôler ses griffes, ses dents, être zen avec les bruits du quotidien, avec les humains...
Si ce sevrage psychosocial n'est pas complet, il y a plus de chance que minou une fois adulte soit plus sensible au stress et qu'il vous morde et vous griffe quand vous le caressez. Ce serait dommage de ne pas patienter un petit mois de plus, pour éviter tout ça  !

Alors si vous adoptez un chaton qui est encore avec sa maman, n'hésitez pas à insister auprès de l'éleveur, le particulier, l'association, pour ne le ramener chez vous qu'à ses trois mois  !

ON LUI RÉSERVE UN ACCUEIL SOUS HAUTE PROTECTION

Un chaton c'est pas bien grand et ça peut se faufiler à peu près n'importe où. Ça serait bête de le chercher pendant des heures et le retrouver enfermé dans un placard ou coincé derrière la machine à laver.  

 

Alors votre mission si vous l'acceptez : rendre votre maison vierge de tout danger.

 

On se met dans la tête du chaton, et à sa hauteur, et on bloque tout les coins dangereux dans lesquels il pourrait se retrouvé bloqué : vous pouvez utiliser du gros scotch et des bouts de cartons.

On n'hésite pas à utiliser les mêmes protections que pour les enfants pour qu'il n'ouvre pas les placards à problèmes, on protège les fenêtres et les balcons, on cache les fils électriques, on veille à toujours garder le couvercle des WC rabaissé, on se sépare des plantes toxiques, on fait attention qu'il n'y ait pas de chaton mignon dans le tambour avant de lancer la machine à laver... Bref, on prépare un intérieur parfaitement cat-friendly :-)

ON LUI AMMÉNAGE UN INTÉRIEUR DE COMPETITION

Un bac à litière ouvert, deux  gamelles (une pour les croquettes, l'autre pour l'eau), des jouets de toutes sortes, des griffoirs (en carton, en sisal, horizontaux ou verticaux), un dodo... on s'équipe pour réserver le meilleur des accueils à notre chaton.

 

C'est avant son arrivée qu'on lui prépare ses quartiers. Le chat organise son chez lui un peu comme nous, des WC, une cuisine/salle à manger, une pièce de vie et des lieux de repos. Il est important de ne pas tout mélanger : on ne dort pas là où on mange, on ne mange pas là où on fait ses besoins... c'est pareil pour le chat : gamelles et litières doivent être suffisamment éloignées.

 

On lui aménage aussi des accès en hauteur : un arbre à chat, des étagères ou un hamac de fenêtre, pour qu'il puisse observer son petit monde tranquillement tout en se sentant en sécurité.

ON FAIT CONNAISSANCE DOUCEMENT MAIS SÛREMENT

Si possible on programme son arrivée un weekend pour avoir du temps à lui accorder à ce petit bébé !

À l'arrivée on met la caisse de transport dans une pièce où se trouvent litière et gamelles (pas tout à côté !), on ouvre la porte et on laisse la magie opérer.

 

Si Minou se cache les premiers jours, c'est normal, il ne faut ni s'inquieter ni le brusquer. Quand il se sentira prêt, il montrera le bout de son nez et découvrira la maison et ses habitants peu à peu. Alors on pourra se poser régulièrement dans la pièce près de lui, le laisser venir, le caresser et  JOUER !

Le jeu c'est la meilleure façon de créer une super relation avec un chaton. Il a tout plein d'energie et plus on jouera avec lui, plus il sera ravi !

 

Attention, on joue bien avec des plumeaux, des cannes à pêches, des balles... en gros, tout ce qu'on veut, SAUF les mains !

Je sais, c'est tentant de mettre les mains ou les pieds, il est tout chou avec ses petites dents et petites griffes de rien du tout :-) Mais chaton deviendra grand et plus puissant, et quand il vous prendra pour un des ses jouets, vous trouverez ça beaucoup moins marrant étrangement !

 

Si Minou met vraiment du temps à quitter sa cachette, on peut approcher délicatement sa main pour lui faire sentir notre odeur, lui proposer une friandise ou encore agiter le jeu pas très loin de lui. Mais on n'oublie pas que douceur et patience sont les maîtres mots.

ON SE PRÉPARE AUX P'TITES BÊTISES, IL FAUT QUE JEUNESSE SE FASSE

Le chaton est un véritable explorateur, ce petit coquin met sa truffe partout et mordille tout ce qu'il trouve (d'où l'importance de cacher les fils et les plantes toxiques). Il est dans la découverte, il apprend, il teste; et donc il se peut qu'il fasse des expériences qui ne nous plaisent guère : faire tomber des objets lors de ses courses folles, monter partout et notamment sur la table du salon... Il faut se montrer patient et ne surtout pas le réprimander ni le punir. On cache les objets de tentation et s'il monte sur la table, on le descend, systématiquement ET gentiment, et on lui lance un jouet pour détourner son attention.

ET ON SE SOUCIE BIEN DE SA SANTÉ BIEN ÉVIDEMMENT !

Avant l'arrivée de Minou, on se renseigne sur les vétérinaires à proximité. Il faudra savoir où aller en cas de petits bobos, pour les vaccins, la stérilisation et les traitements antiparasitaires. Pour un chaton c'est vermifuge tous les mois jusqu'à ses 6 mois, et on traite quand même un peu nos chats contre les puces même quand ils ne sortent pas !

Quand vous accueillerez Minou n'oubliez pas de demander son carnet de santé, et, légalement, il ne peut vous être cédé qu'une fois identifié (par une puce électronique ou un tatouage).

ET s'il y a déjà un félin dans la maison ... ?

Minou premier du nom risque d'être un peu perturbé par l'arrivée du nouveau bébé... Il faut dire que cela faisait un certain temps qu'il avait la maison et les humains pour lui tout seul... et tout d'un coup on lui impose un mini chat.... ça ne passera pas comme ça !

Ne soyez pas surpris, le temps de s'adapter de de négocier les règles de cohabation il risque d'y avoir des petits crachats, des petits coups de pattes par-ci par-là.

Pas de panique, on ne s'inquiète pas et on lit notre article sur la coloc entre chats !

ET si on a un jardin ... ?

... et bien on lui propose tout de même un bac à litière à l'intérieur de la maison. Oui, même s'il y a une chatière avec libre accès jour et nuit au jardin ! Minou communique avec ses odeurs, et lorsqu'il fait ses besoins c'est aussi une manière de dire "ici c'est chez moi" ! Et son chez lui, c'est autant à l'intérieur qu'à l'extérieur :-)

 

Les deux premières semaines, il est préférable de ne pas laisser sortir Minou au jardin, le temps qu'il prenne ses marques et déposent ses odeurs à l'intérieur. Ensuite on le laisse sortir peu à peu... pourquoi pas avec un harnais et une longue laisse avant de le laisser déambuler en liberté.


Vous voilà fin prêts pour l'arrivée de votre nouveau petit compagnon ! C'est parti pour des années d'amour et de ronrons !

Par Sara Tshimika, le 27 juin 2018.


PRendre un rendez-vous avec sara comportementaliste spécialiste du chat

Rien de telle qu'une consultation pour s'assurer d'accueillir au mieux le futur chaton. Je peux vous accompagner et vous donner toutes les astuces personnalisées et adaptées à votre foyer pour préparer son arrivée.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Sara spécialiste du comportement du chat et du chaton


// QUOI DE NEUF IG ? //

© Je griffe donc je suis 2018

Photos, textes et graphismes sont la propriété exclusive de Je griffe donc je suis.

 

J'adhère à la charte Vox Animae.